AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Fiche Plante] Lierre Grimpant

Aller en bas 
AuteurMessage
Rune

avatar

Féminin Messages : 157
Age : 35
Localisation : Amiens, France

MessageSujet: [Fiche Plante] Lierre Grimpant   Lun 27 Mai - 1:13

Lierre Grimpant, Hedera Helix

Famille des Araliaceae
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le lierre est une liane arborescente, qui peut atteindre jusque 30m en longueur, et 25m en hauteur lorsqu’il escalade arbres et pierres.
Le lierre s’agrippe grâce à des crampons, qui ne sont autre que des racines-ventouses. Ces racines n’ont cependant aucune fonction si ce n’est celle d’accrocher les rameaux de lierre, ce qui signifie que le lierre n’est pas une plante parasite, il ne se sert des arbres que comme d’un support.
Les tiges rampant sur le sol, créent des racines supplémentaires pour permettre à la plante de se multiplier.

Le lierre fleurit en septembre, avec des fleurs jaune verdâtre. Ces fleurs donnent des fruits vers la fin de l’hiver, ce qui signifie que le lierre voit son cycle inversé par rapport aux autres plantes. Ces fruits bleus-violets poussent en grappes, mais sont toxiques pour l’homme.

C’est une plante très répandue en Europe et en Asie occidentale, mais sa capacité à s’adapter fait qu’elle a vite été répandue en Amérique et en Australie. Elle est retrouvée en sous-bois, sur le littoral, elle peut s’adapter à la sécheresse et on la retrouve même en altitude jusque 1000m. Cependant, les grands froids réussissent à avoir raison d’elle.

Le lierre a, de tous temps, été vénéré par les hommes pour ses propriétés médicinales. Néanmoins, les recherches actuelles le parent de nouvelles vertus, qui en font une plante absolument remarquable.

Plante ancestrale par excellence, donc, qui a commencé sa carrière très tôt.
Déjà, les Grecs l’utilisaient pour se protéger des empoisonnements, en buvant du vin dans lequel avaient macéré des feuilles. Les fleurs macérées dans le vin, quant à elles, permettaient de lutter contre la dysenterie. (Maladie infectieuse du côlon, provoquant diarrhées et crampes abdominales, due à l’absorption dans l’alimentation de parasites ou bactéries).

De plus, Bacchus était représenté avec une couronne de lierre, car il était censé protéger contre l’ébriété. Egalement, dans l’Egypte Ancienne, le Lierre symbolisait la vie éternelle, car un pied pouvait avoir une grande longévité, et il était dédié à Osiris, Dieu des Morts et de la résurrection.

Pour finir, Les Vikings et les Celtes s’en servaient pour clarifier et conserver la bière, comme de nos jours on le fait avec le houblon.

Cueillette : jeunes feuilles, avant floraison, en Août et septembre.
Faire sécher sur un linge propre à l’obscurité, converser en bocal hermétique.


Propriétés Médicinales :
Usage Externe :
Contre les douleurs rhumatismales et névralgiques, il est conseillé d’utiliser de jeunes feuilles fraîches hachées, apposées en cataplasme sur la zone douloureuse.
Contre les ulcères cutanés et les brûlures, ainsi que les coups de soleil, des feuilles fraîches apaiseraient les sensations de chaleur.
Contre la cellulite et la peau d’orange, l’huile de macération ferait des merveilles. Il suffit de laisser macérer 3 poignées de feuilles fraîches broyées dans 1/2L d’huile d’olive, avant de masser les zones concernées.
Contre les cors au pied : Il suffit de laisser macérer plusieurs heures des feuilles fraîches broyées dans du jus de citron, et d’appliquer cette mixture tous les jours pendant plusieurs jours. Pour finir, un bon bain de pied permettra au cor de se détacher.

Usage interne :
Le lierre est surtout connu pour ses actions sur les inflammations des voies respiratoires.
En effet, les saponines qu’il renferme sont un excellent antitussif.
Voici quelques utilisations : En infusion, 1 cuillère à thé de feuilles séchées dans 150mL d’eau bouillante, qu’on laissera infuser 10min. On peut en prendre jusque 3 tasses par jour.
En extrait fluide, se limiter à 0.3mL par jour.
En teinture, se limiter à 1.5mL par jour.
L’extrait alcoolique est connu pour ses propriétés antibactériennes, antimycosiques, antivirales et anti-inflammatoires, et on peut en trouver facilement en pharmacie.

Attention : Ses effets peuvent être puissants… En effet, il existe un risque d’allergie cutanée, pouvant aller jusqu’à l’œdème.
De même, il est déconseillé aux jeunes enfants de moins de 6 ans, aux femmes allaitant, et aux femmes enceintes, car l’émétine qu’il contient peut provoquer à terme des contractions utérines.

Autres utilisations du Lierre :
On s’en sert principalement comme un couvrant de sol, ou comme garniture pour les pergolas et tonnelles, auxquelles il apporte fraîcheur et pénombre.
Le lierre, outre son utilisation décorative, est un excellent aspirateur de pollution. Ses feuilles absorbent les benzènes, qui sont surtout contenus dans la fumée du tabac et les gaz d’échappement.
De plus, grâce à ses propriétés antibactérienne, antifongique, anti-parasitaire, il assainit les arbres sur lesquels il s’appuie. Il absorbe l’humidité des murs, et les protège des intempéries et du soleil. Cependant, sa pousse doit être contrôlée, car il a vite fait de soulever les tuiles d’un toit, ou d’abîmer les murs en terre.

C’est une très bonne plante tinctoriale qui ravive la teinture noire du linge et des cheveux
On peut s’en servir pour colorer les œufs d’Ostara en brun.

Il est un liquide vaisselle écologique : 100g de feuilles coupées bouillies dans 2L d’eau, et presser le jus obtenu pour laver assiettes et Cie.
Cette préparation peut également servir d’eau d’arrosage des plantes vertes, afin de les assainir un peu.

Sources: Recherches personnelles
Maurice Mésségué, Mon Herbier de Santé

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ivyanddreams.wordpress.com/
Isa belle



Féminin Messages : 60
Age : 48

MessageSujet: Re: [Fiche Plante] Lierre Grimpant   Jeu 4 Juil - 10:58

Souvent certains enlèvent tout le lierre d'un mur, ou gratte toute la mousse d'un muret, à faire avec contrôle et modération.Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambrosia

avatar

Féminin Messages : 130
Age : 47

MessageSujet: Re: [Fiche Plante] Lierre Grimpant   Jeu 4 Juil - 18:14

Merci Rune pour la présentation du Lierre, j’aimerai rajouté le symbole occulte du Lierre par deux auteurs ésotériques ( Mikhaël d’Estissac et Scott Cunningham).

Selon Mikhaël d’Estissac :
Parmi les plantes, on peut considérer le Lierre comme un vampire, à qui Saturne n’a pas légué ses attributs positifs !
Si les Grecs l’ont fait pousser en bordure des vignes, c’est parce qu’il rampe près des pampres pour les « vampiriser » !
Le Lierre ronge littéralement la chance et la fortune. Il est donc recommandé de l’arracher des murs extérieurs lorsqu’il s’y incruste et de ne pas en avoir chez soi, en pots.



Selon Scott Cunningham (Encyclopédie des herbes magiques, version 1986) :


Lierre
(Hedera helix)
Liô ; Liérette ; Irilhe ; Lierre-bois ; Rampe de maison ; Ranpan ; Ranprële ou Ranpruële ; Gripette ; Graviche ; Brou ou Braou ; Joli-bois ; Bourreau des arbres ; Herbe de Bacchus ; H. à cors ou à cautère ; Bouiss'van ; Coulère ; Hill ; Kilmop ; Jey'ro ; Feuilles d'yar ; Térétrou ; Rampyoule ; Bachique ; Dame des bois ; Ivette ; Liseron des bois.
Genre : Féminin
Planète : Saturne
Élément : Eau
Divinités : Dionysos-Bacchus et son joyeux cortège.
Pouvoirs : Protection, chance, guérison.
Utilisation rituelle : Que les rameaux de vigne (pampres) soient les attributs traditionnels du dieu du vin, on le comprend.

Mais pourquoi le Lierre ?

Tout simplement parce qu'il est " l'ennemi héréditaire "de la vigne qu'il ne tarderait pas à étouffer si les vignerons n'y prenaient pas garde et ne l'arrachaient pas impitoyablement. C'est probablement là, dans cette réalité toute prosaïque de cultivateur, qu'il faut chercher l'origine lointaine de la tradition qui fit du Lierre la plante qui empêche de s’enivrer.

Voilà pourquoi, dans les dionysiaques comme dans les bacchanales, le Lierre voisinait toujours avec les pampres. Bacchus est souvent représenté avec une couronne de Lierre. Les thyrses qu'aimaient brandir les membres de son cortège en étaient garnis. Satyres et silènes, Pan et Priape se ceignaient de tresses de Lierre quand ils venaient honorer leur Maître et complice par leurs farces scatologiques.

Les bacchantes et les ménades qui couraient échevelées, revêtues de peaux de bêtes sauvages, autour du char du dieu avaient la tête couronnée de Lierre et le thyrse à la main. Calliope, la muse de l'éloquence, portait la même couronne, attribuée à Osiris.

Par la partie littéraire et artistique du programme, les grandes dionysiaques athéniennes ont joué un rôle prépondérant dans l'histoire de la poésie lyrique et du théâtre grecs; les poètes et les tragédiens qui y participaient ne manquaient pas de se ceindre le front de Lierre lorsqu’ils se mêlaient aux danses, jeux, festins et orgies qui se succédaient sans interruption pendant six jours et six nuits.

On jetait du Lierre sur le cercueil d'une jeune fille vierge en signe de stérilité, et des roses blanches en signe de virginité.

Aux Indes, le sommet de la montagne sacrée de Maros était envahi par un Lierre d'une épaisseur telle « qu'un bœuf s'y enfonçait jusqu'à ses cornes ».

Au Moyen Âge, le Lierre était, avec le gui, le motif le plus souvent choisi pour les enseignes de cabarets. Au bouge de la Fosse-aux-Lions, rue du Pas-de-la-Mule, où l'on vendait, disait Beautru, la « folie en bouteilles », celle-ci était servie dans des gobelets taillés dans du bois de Lierre.

Un mai de Lierre pouvait avoir deux sens diamétralement opposés :
si la fille qui le recevait devant sa maison était fiancée, c'était le symbole de l'affection constante. On l'accompagnait parfois de la devise : Je meurs où je m'attache. Si elle était libre, au contraire, cela signifiait qu'elle était un vrai crampon.

Utilisation magique : Dans beaucoup de comtés anglais, les femmes, et plus particulièrement les jeunes mariées, portaient sur elles des feuilles de Lierre pour attirer la chance. Elles les retiraient toutefois pendant les grossesses.

Dans tout le monde anglo-saxon, ainsi que dans beaucoup de pays nordiques, on aime garnir les maisons avec cette plante grimpante, au point que certaines villas en sont entièrement couvertes ; ces foyers sont très bien protégés contre les influences négatives et contre les catastrophes de toutes sortes.

Toujours en Grande-Bretagne, et par extension en Nouvelle-Angleterre, les baies noires du Lierre jouent un rôle dans les vœux de fidélité et d'amour.

Pour beaucoup de chamans des régions froides, ou tempérées fraîches, le Lierre grimpant est une plante sacrée; à mesure que l'on descend vers le sud, au contraire, ces aspects positifs disparaissent, au point qu'en Sardaigne c'était la plante favorite des empoisonneuses et des sorcières.

Pour savoir si quelque chose réussira, mettez des feuilles de Lierre dans l'eau pendant neuf jours.

Si les feuilles tombent au fond, l'affaire ne réussira pas; si elles surnagent au bout de ce temps, c'est bon signe.

Si une fille envoie une feuille de Lierre dans une lettre à un homme, elle est sûre de l'épouser.
Mais lui mourra jeune (Clair marais, Pas-de-Calais).



Voyons maintenant la nouvelle version de Scott Cunningham (Encyclopédie des plantes magiques, version 2000) :

Lierre
(Hedera helix, H.spp.)G
Noms populaires: Bourreau des arbres, herbe de St-Jean
Genre : Féminin
Planète : Saturne
Élément : Eau
Déités : Bacchus, Dionysos, Osiris
Pouvoirs : Protection, guérison
Rituels : Le Thyrse, utilisé pour rendre hommage à Bacchus, était souvent entouré de feuilles de lierre.

Usages magiques : Les femmes particulièrement les fiancées, portent sur elles du lierre pour attirer la chance.
Les endroits où l’on répand ou l’on fait pousser du lierre sont protégés contre la négativité et la catastrophe.
On l’utilise aussi dans les enchantements visant à assurer fidélité et amour.
Sur le plan magique, la plante est » associé » au Houx.

Blessed Be !sunny


_________________
Les secrets attendent ceux qui désirent les découvrir !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Scott Cunningham [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-grimoire-ambrosia.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fiche Plante] Lierre Grimpant   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fiche Plante] Lierre Grimpant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes petits monstres en culture
» Lierre grimpant
» [Fiche] Hécate
» Trappe muches vénus
» Conseils pour ma fiche d'explications sur le journal des lecteurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de La Wicca :: Etudes :: Les plantes et les cristaux :: Plantes-
Sauter vers: