AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qi Gong et Taiji Quan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Qi Gong et Taiji Quan   Mar 7 Mai - 6:31

[Qi Gong]

Le Qi Gong (prononcer : tchi gong - traduction : "exercices d'énergie")
est un art de santé d'origine chinoise,
des mouvements lents basés sur la respiration
pour permettre à l'énergie de circuler librement dans le corps.

Au cours des siècles, les formes de Qi Gong se sont diversifiées, mais le but est toujours le même :
renforcer la vitalité pour éviter les maladies, d'une part, mais aussi pour améliorer le bien-être
(on se sent beaucoup mieux quand on est de bonne humeur, à l'aise dans sa peau)

En Chine, la pratique du Gi Gong a donné d'excellents résultats sur des convalescents,
fraîchement sortis de l'hôpital, en activant la guérison.
Il est pratiqué aussi pour soulager les maladies chroniques
(maux de dos, douleurs articulaires et osseuses).
On a même pu constater une amélioration sur des foies cirrhosés.
Mais généralement, les pratiquants recherchent davantage le bien-être
qu'une baisse spectaculaire d'hypertension, qui s'arrange forcément,
puisque l'entraînement est basé sur la détente.

Le Taiji Quan (prononcer : taichi tchouane ; traduction : la boxe du faîte suprême, la boxe des ombres)
est aussi une forme de Qi Gong.
Les pratiquants se préparent aux arts martiaux en assimilant les cycles composés
de mouvements lents, basés sur la respiration, et suggérant des techniques d'auto-défense.
Le martial ne vient qu'ensuite. Actuellement, surtout en Chine, cet art martial d'autrefois
est pratiqué en tant qu'art de santé,
bien que certaines écoles poursuivent l'enseignement martial.

Sur mon site web, j'ai décrit "le Qigong de la grue" et "les 13 postures", de très anciennes formes
qu'il est possible d'apprendre et de pratiquer seul, sans la présence d'un entraîneur.
[source : Sierra117.pagesperso-orange.fr]

______________________________________

[Taiji Quan]

Le taiji quan, la "boxe du grand faîte" (traduction littérale) ou "la boxe des ombres",
est un art martial taoïste provenant de "la longue boxe" (chang quan)
conçue au VIIIè siècle pour contrer la montée du bouddhisme en Chine.

Les Bouddhistes pratiquaient les arts martiaux pour préparer leur corps à la méditation.
Evidemment, si les jeunes apprennent à se défendre,
dans cette nouvelle religion, les moins jeunes, taoïstes, ont intérêt à en faire autant,
s'ils veulent continuer à boire leur saké tranquillement, dans le bistrot du coin.


Aussi les Taoïstes eurent l'idée de créer les arts martiaux internes.
La différence fondamentale est qu'ils vont de l'interne à l'externe,
de l'abstrait vers le concret, des exercices d'énergie vers les techniques de défense.

Au taiji, par exemple, la préparation aux arts martiaux
s'opère en pratiquant 3 cycles composés de mouvements lents,
basés sur la respiration, évoquant des mouvements de défense.

Le but est de pratiquer le travail interne
(stabilité, postures droites, respiration ventrale, concentration)
pour aborder le travail externe (les techniques de combat) dans des conditions optimales.

Actuellement, de nombreux clubs se contentent d'enseigner
les cycles du taiji et des enchaînements traditionnels de Qi Gong,
"pour renforcer la vitalité, pour rester en forme et en bonne santé".
Le taiji quan, dans ce cas, devient un art de santé d'origine martiale.

En Chine, pendant les années 60, une commission a réuni des médecins,
des chirurgiens et des experts du style yang (le taiji le plus populaire),
en vue de concevoir une version simplifiée du taiji, pour améliorer l'état de santé des malades,
et activer la convalescence des opérés : le style dong gong (les cycles de Pékin).

Ce nouveau style, totalement orienté sur la santé, et appuyé d'enchaînements classiques de Qi Gong,
a permis d'obtenir des résultats appréciables dans les hôpitaux.

Par contre, on a laissé croire par la suite,
qu'en pratiquant les cycles, on est en mesure de se défendre...

Soyons sérieux !
Les cycles n'ont jamais été plus qu'une préparation aux arts martiaux ;
pour apprendre à se défendre, il faut travailler, et sûrement pas au ralenti !
Le taiji est bien un art chinois, et non corse, dans le genre :
"doucement le matin, pas trop vite le soir, surtout ne pas forcer, c'est mauvais pour le cœur".



Au taiji, la base est la même , qu'on vienne pour pratiquer un art de santé ou un art martial ;
après les cycles, par contre, l'entraînement change sérieusement :
on passe la vitesse supérieure, ou si vous préférez, on entre dans l'externe,
le travail technique avec les sanshous à la clef (les attaques libres).
Le sol devient brûlant pour les Corses...



"Un art de santé d'origine martiale, qu'on pratique pour renforcer la santé et la vitalité".
Si vous voulez un aperçu, adressez-vous au rédacteur en chef.
Je sais, ce vieil ours martial ne veut plus danser, mais si vous insistez suffisamment, il cèdera.
[le rédacteur-chef est mon petit frère]

Notez que le "petit rapporteur" (le magazine du club) porte bien son nom.
Notez aussi que si je me fais buter dans les prochains jours,
c'est que j'aurais mieux fait de continuer au Goshin-jitsu, que de pratiquer la santé et la bonne humeur.
[source : sierra117.pagesperso-orange.fr]

__________________________________

[med_tao]

La méditation taoïste est basée sur la circulation de l'énergie dans "la petite révolution".
L'énergie nourricière (Qi, l'énergie qui provient de l'alimentation et de l'air)
fait une révolution à chaque respiration dans les deux méridiens curieux
Vaisseau Gouverneur et Vaisseau Conception,
c'est à dire qu'elle fait un tour complet en partant du ventre,
remonte la colonne vertébrale jusqu'au sommet de la tête,
pour redescendre sur l'avant du corps jusqu'à retourner dans le ventre.
A la respiration suivante, le cycle recommence.

La méditation taoïste est souvent employée pour soulager, voir guérir,
des maladies chroniques (hypertension, lombalgies, arthrose, etc.).
Le but de la pratique est aussi de renforcer la vitalité
en laissant circuler librement l'énergie dans le corps.


La première étape est la révolution du feu intérieur
qui est une sensation de chaleur qui se développe dans le Qihai
(la mer de Qi, 2 travers de doigts sous le nombril, dans l'axe du corps).
Lorsque le Qihai, le centre vital des énergies physiques, est saturé,
la chaleur descend dans le bassin, jusqu'au périnnée, le point le plus bas du bassin,
entre l'anus et les parties génitales, puis remonte la colonne vertébrale
(la Porte de Vie, à hauteur des reins ; la Porte Arrière, entre les omplates, milieu du dos ;
la Paroi de Fer, à la base du crâne) jusqu'au sommet de la tête (la Porte du Ciel).

Ensuite, le feu intérieur redescend par Yintang (le 3ème oeil, entre les paupières),
le bout du nez, le palais supérieur, la langue, la Porte Céleste (base de la gorge),
Xinwo (le centre vital du coeur, entre les 2 mamelons), la Source de Vie
(creux de l'estomac, juste sous le sternum), pour finir dans le Qihai.

A ce stade, la sensation de chaleur (le feu intérieur) a fait un tour complet
(une révolution) dans les 2 méridiens curieux,
le Vaisseau Gouverneur et le Vaisseau Conception (trajets d'énergie).

Cette révolution du feu intérieur se pratique aussi bien en méditation active
(le Qi Gong de la grue) qu'en méditation contemplative, en posture debout, assise ou couchée.

Cette initiation à la méditation taoïste est aussi une technique de santé.
En effet, pendant l'entraînement, le corps et l'esprit sont totalement détendu,
donc tout stress est écarté ; la respiration calme et profonde oxygène
les organes internes en profondeur et les centres vitaux sont remplis d'énergie.

La pratique de la méditation taoïste consiste à visualiser la révolution du feu intérieur
au fil de la respiration :
à l'inspiration, l'énergie nourricière (Qi) sort du Qihai, descend dans le bassin
puis remonte la colonne vertébrale jusqu'au sommet de la tête,
pour redescendre jusqu'au Palais de l'Energie (le palais supérieur) ;
à l'expiration, elle passe dans la langue, descend sur le bas de la gorge,
le centre vital du coeur, jusqu'à revenir dans le Qihai.
A l'inspiration suivante, le cycle recommence.

Naturellement, l'énergie fait inlassablement ce parcours, avec ou sans méditation.
Par contre, la pratique de la méditation permet de faire circuler l'énergie
librement dans le corps afin de renforcer la vitalité... et l'optimisme,
car le Qi, l'énergie nourricière, est lié aux énergies mentales.

La particularité de ces deux méridiens curieux sur lesquels on travaille,
est qu'ils servent de régulateur : ils équilibrent l'énergie dans tous les autres méridiens du corps.

A un niveau plus avancé, la méditation taoïste rejoint les autres formes de méditations classiques.
Il est beaucoup plus facile de se concentrer sur une cible dynamique,
la circulation de l'énergie dans la petite révolution,
que sur une cible statique comme une image ou un symbole.

Les résultats sont identiques : "la méditation suit la concentration",
après un certain temps, l'esprit accède à un état de conscience supérieur,
un état non ordinaire de la conscience.
[source : sierra117.pagesperso-orange.fr]

Revenir en haut Aller en bas
calatin

avatar

Masculin Messages : 67
Age : 36

MessageSujet: Re: Qi Gong et Taiji Quan   Mar 7 Mai - 6:44

c'est très intéressant et bien expliqué, aurais-tu des schémas ou vidéos des postures pour tenter de les reproduire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misspolly

avatar

Féminin Messages : 114
Age : 29

MessageSujet: Re: Qi Gong et Taiji Quan   Mer 8 Mai - 2:39

Merci d'avoir pris le temps pour cette explication .Ton site est également très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qi Gong et Taiji Quan   Mer 8 Mai - 4:46



Citation :
Calatin
aurai-tu des schémas ou vidéos des postures pour tenter de les reproduires
Qi Gong :
http://sierra117.pagesperso-orange.fr/tab_S.html
Clique sur le lien ci-dessus puis sur des liens de ton choix sur le site.

Taiji Qigong - le cycle des 13 postures :
http://sierra117.pagesperso-orange.fr/tab13P.html
(clique sur le lien ci-dessus)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qi Gong et Taiji Quan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qi Gong et Taiji Quan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Taiji Quan
» Taiji Quan 3 ème palier le ciel 2 ème degré
» Tai Ji Quan
» Pratique du Qi Gong
» Passser de la chaleur de l'été à la froideur de l'automne grace au qi gong.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de La Wicca :: Pratique :: Méditation-
Sauter vers: